La parabole du semeur

0 Comments

Matthieu 13 : 4-9

«Un semeur sortit pour semer. Comme il semait, une partie de la semence tomba le long du chemin : les oiseaux vinrent, et la mangèrent. Une autre partie tomba dans les endroits pierreux, où elle n’avait pas beaucoup de terre : elle leva aussitôt, parce qu’elle ne trouva pas un sol profond; mais, quand le soleil parut, elle fut brûlée et sécha, faute de racines. Une autre partie tomba parmi les épines : les épines montèrent, et l’étouffèrent. Une autre partie tomba dans la bonne terre : elle donna du fruit, un grain cent, un autre soixante, un autre trente. Que celui qui a des oreilles pour entendre entende. »

Si vous poursuivez la lecture de ce passage jusqu’à l’explication que Jésus a donné de cette parabole, vous verrez que la bonne terre représente en effet celui qui reçoit La parole de Dieu, c’est-à-dire prend la peine non seulement de l’écouter mais aussi de la comprendre. Il est une chose d’entendre et une autre d’écouter. Pour tout enfant de Dieu, il est impératif  de bien assimiler la parole de Dieu et non juste de l’entendre et être capable de la réciter.

On n’a pas besoin de milles choses pour grandir et marcher dans la volonté de Dieu; Il nous suffit de prendre le soin de bien écouter ce que le Seigneur nous permet de comprendre et de l’adopter dans notre vie pour en voir les fruits. Dans cette même parabole, on peut aussi percevoir des éléments qui nous feront échouer. Ceux-ci incluent par exemple: a) ne pas comprendre la parole que Dieu nous communique ou b) se limiter à l’écouter sans prendre la peine de l’adopter et la laisser s’enraciner en nous au point que rien ne nous la fasse oublier. Le dernier élément est c) de se laisser distraire par ce que le monde a à nous offrir, et ne pas réussir à mettre la volonté de Dieu en priorité dans nos vies.

Mon exhortation pour tous aujourd’hui:

Prenons le soin de chercher et écouter la volonté de Dieu, en lisant la bible (en particulier le nouveau testament), en étant attentif à la voix du Saint-Esprit ou à tout autre moyen que Le Seigneur jugera bon d’utiliser pour communiquer avec nous. Surtout, ne laissons ni la distraction, ni la paresse ou les choses de ce monde nous écarter de notre envie de connaître Dieu.

Translate »